Quel détecteur de fumée choisir ?

Il existe de nombreux types de détecteurs de fumée sur le marché. Le premier et le seul qui réponde à la Norme Française est appelé détecteur de fumée photoélectrique ou optique. Il s’agit d’un modèle récent, et de ce fait, d’une variante aux fonctions avancées et performantes. Ce détecteur peut en effet réagir aux incendies à progression lente avant qu’ils ne s’enflamment.

Le détecteur de fumée ionique, composé de deux électrodes et d’un élément radioactif, est interdit à la vente sur le marché français. L’ionisation provoque un courant qui est perturbé si des particules de fumée apparaissent dans la pièce, ce qui déclenche l’alarme. Il existe également un détecteur à lien radio qui fonctionne uniquement en série. En effet, si l’un des modèles du groupe de détecteurs repère un début d’incendie, tous les autres détecteurs liés à celui-ci sonnent également.

Certains modèles ne sont plus utilisés pour des raisons pratiques. C’est le cas du détecteur de fumée filaire, dont le dispositif fonctionne par branchement sur prise électrique. Le détecteur se fixant au plafond, cette méthode a rapidement été abandonnée. Enfin, certaines variantes sont utiles aux personnes à mobilité réduite, telles que le détecteur de fumée pour sourd et malentendant. Contrairement au système classique dont l’avertisseur est sonore, ce modèle propose une alerte par flashs stroboscopiques et vibrations.

Consultez nos différents dossiers: