Installer un détecteur de fumée, bientôt une obligation légale

Selon la loi Morange et Meslot, promulguée le 9 mars 2010, chaque occupant de logement devra équiper celui-ci d’au moins un détecteur de fumée normalisé d’ici 2015. Il incombera donc à celui qui occupe un appartement ou une maison, qu’il s’agisse du propriétaire ou du locataire, d’acheter, d’installer et d’entretenir un DAAF. Les occupants de logements meublés et saisonniers sont également concernés par cette nouvelle loi.

Plus qu’une simple obligation légale, cette initiative doit être vue comme un véritable avantage. Grâce à l’installation d’un détecteur de fumée, les habitants ont en effet toutes les chances de survivre à un incendie et de préserver leur habitation en appelant les secours rapidement. Dans les nombreux pays où la loi oblige déjà à installer un détecteur de fumée dans chaque logement, le nombre de décès a été divisé par 2 dans le cas d’incendies. La loi Morange et Meslot, formulée par les deux députés en 2005 et publiée en 2010, a donc été appuyée par l’efficacité des DAAF et par la quantité dramatiques d’incendies mortels survenus en France ces dernières années.

Afin de s’assurer une protection efficace contre les dégâts du feu, il n’est cependant pas nécessaire d’attendre l’année 2015. Au contraire, plus la mise en place d’un détecteur de fumée normalisé sera effectuée rapidement dans un logement, et plus celui-ci sera sécurisé. Il faut également savoir que seules les parties privatives sont concernées au sein d’un logement.

Consultez nos différents dossiers: