Nest rappelle ses détecteurs de fumée défecteux

Le fabricant d'objets connectés Nest récemment racheté par google rappelle 440000 détecteurs de fumée wifi à cause d'un défaut de conception.

Nest, rappelle 440 000 détecteurs autonomes de fumée et de monoxyde de carbone "Nest Protect" pour une révision. Cette décision fait suite à une annonce datant du 21 mai par la Consumer product safety commision sur son site web. Cette agence d'Etat ià la  est chargée de recencer les produits grand public dangereux pouvant provoquer des risques de blessures.

On ne sait pas s'il s'agit de tous les appareil ou d'un lot défecteux

 

La problèe est le suivant : L'alarme de ces Daaf peut être déconnectée provisoirement par ses utilisateurs, il leur suffit de secouer la main à proximité du terminal. Des test utilisateurs on révélés que le système pouvait être désactivé involontairement.

Ce risque est théorique car aucun incident n'est a déplorer

 

Nest avait déjà décidé début avril 2014 de cesser de vendre ces appareils à cause de ce problème. Le fabricant d'objets connectés avait alors conseillé aux utilisateurs de Nest Protect de désactiver la fonction de reconnaissance gestuelle de la machine manuellement, ou en faisant sur Internet une mise à jour automatique du logiciel qui contrôle l'appareil.